BIO

Passionné par la musique et jouant du saxophone depuis l’enfance, Valentin Capdevila s’est formé à la musique classique et contemporaine aux conservatoires d’Orléans et de Saint-Maur-des-Fossés où il obtient son Diplôme d’Études Musicales.

Désirant être à l’aise avec le plus d’esthétiques possibles il s’approche du jazz et plus globalement des musiques actuelles pour enrichir son vocabulaire en tant que compositeur. Ce parcours riche et varié lui permet d’aborder la musique de façon toujours plus large et ouverte.

En parallèle, il suit le master MAAAV (Musique Appliquée Aux Arts Visuels) qui lui permet de faire ses armes en tant que compositeur à l’image. Il réalise la musique de courts-métrages d’animation et de fiction comme Grand Bassin de Héloïse Courtois, Victori Jalabert, Chloé Plat et Adèle Raigneau, lauréat du Prix animation au Festival International du Film d’Aubagne en 2018. Il compose aussi Le temps d’un regard de Victoria Roblin (2017) et One Step to Perfection de Boris Biaou (2018). Il compose actuellement pour des documentaires comme Save Amazonia de Victoria Roblin, pour des courts-métrages, ou encore pour un projet de ciné-concert avec l’ensemble Saxonium sur le film Three Ages (1923) de Buster Keaton.

Il participe au dispositif professionnel 3eme personnage dans le cadre du Festival International du Film d’Aubagne et est sélectionné pour plusieurs concours de composition à l’image : Festival international de Valence, Festival “Musique on tourne !” à Agen. En  2019 il gagne deux prix au concours de composition Hélianthe (2eme prix du public et prix des mécènes).